Alimentation Forme et Santé

L’alcool en diète cétogène

Après avoir vu et compris à peu près ce qu’il se passe dans notre métabolisme lorsque l’on ingère de l’alcool, il convient de s’intéresser maintenant de l’alcool dans le cas de la diète cétogène.

Pour moi il y a trois problèmes majeurs avec la consommation d’alcool

  1. La déshydratation
  2. L’arrêt de la dégradation des graisses
  3. Le stockage des graisses

L’ALCOOL EST A CONSOMMER AVEC MODERATION

Pour tout renseigner c’est ici

Les dangers de l’alcool : déshydratation et électrolytes

L’alcool entraîne un fort risque de déshydratation. Comme nous l’avons vu, le corps se focalise sur l’élimination de l’alcool (considéré comme une toxine). L’alcool est notamment éliminé par les reins, et donc les voies urinaires.

Il va venir perturber une hormone (vasopressine) chargée d’ordonner aux reins de retenir l’eau dans l’organisme, ainsi de réguler leur activité.

Cela implique vous allez plus souvent uriner et que vous éliminez beaucoup d’eau. Le corps va jusqu’à dans ses réserves pour en récupérer .

Par conséquent, si vous perdez beaucoup d’eau, cela entraîne logiquement et fatalement de la déshydratation et une baisse de vos électrolytes. Je vous renvoie à mon article sur le magnésium qui vous présente l’importance des électrolytes pour votre santé.

Vous connaissez l’importance des électrolytes en diète cétogène ! L’alcool n’est pas votre ami !

L’arrêt de la dégradation des graisses

Etant donné que votre corps est occupé à éliminer l’alcool, il arrête la dégradation des graisses.

Sachant que pour beaucoup de personnes qui décident de se lancer dans une diète cétogène, la perte de poids est la principale raison, il est important de faire attention à vitre consommation d’alcool.

Vous ne dégradez plus d’acides gras car l’alcool devient votre principale donc tout ce que vous ingérez est forcément stocker sous forme de graisses. Ne l’oubliez pas ! l’alcool stimule fortement votre appétit.

Lorsque vous êtes céto-adapté.e, votre principale source d’énergie provient des cétones issus de la dégradation des acides gras. L’alcool va à l’encontre de ce processus !

Alcool et stockage des graisses

L’alcool favorise le stockage des graisses !

Soyons logique un instant. Nous avons vu que lorsque nous ingérons de l’alcool, son élimination devient la priorité pour corps qui le considère comme une toxine.

L’alcool est éliminé par le foie qui a pour rôle, ne l’oublions pas, dans le métabolisme des glucides et des lipides. Si le foie n’est plus occupé à métaboliser les glucides et les lipides, il va les stocker sous forme de réserves de gras.

Par ailleurs l’alcool dérègle l’hormone (la leptine) qui régule l’appétit ce qui entraîne souvent une consommation excessive d’aliments.

« QU’EST-CE QUE L’ALCOOLÉMIE ?

L’alcoolémie est le taux (ou concentration) d’alcool dans le sang. Elle s’exprime en grammes d’alcool pur par litre de sang (g/l).

L’alcoolémie varie en fonction de la quantité d’alcool consommée, de la corpulence, du sexe, de la vitesse de consommation mais également par le fait d’avoir mangé ou non.

De manière générale, un verre standard d’alcool fait augmenter l’alcoolémie de 0,20 à 0,25 g/l. Quand on boit un verre, l’alcoolémie atteint son maximum environ 1 heure après (30 minutes si on n’a pas mangé depuis plus de 2 heures), puis elle commence à baisser. Il faut alors compter environ 1 heure 30 pour éliminer chaque verre d’alcool. »

SOURCE : https://www.alcool-info-service.fr/alcool/boissons-alcoolisees/consequences-alcool-organisme

L’ALCOOL EST A CONSOMMER AVEC MODERATION

Pour tout renseigner c’est ici

J’espère que cet article vous a plu. Faites ce que vous voulez, mais en connaissance de cause c’est mieux

🙂

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. […] L’alcool en diète cétogène […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *